moniteur interactif

moniteur interactif

9 octobre 2020 0 Par msa-transport

Conseils interactifs

Conseil 1 : prévoyez suffisamment de temps pour ce projet.

Conseil 2 : Donnez à vos élèves un aperçu clair des différentes étapes du travail avant de distribuer les feuilles d’entretien vierges. Ils doivent être informés de toutes les étapes difficiles, dans le sens d’une leçon transparente.

Conseil n°3 : donnez à vos élèves suffisamment de temps avant le début de la présentation pour qu’ils puissent s’entraîner à faire leur propre présentation en détail. Pour beaucoup, se tenir devant la classe et dire quelque chose est un énorme défi.

Conseil n°4 : Vous connaissez mieux vos élèves : si nécessaire, proposez de faire la présentation depuis le siège.

 

Enseignant au moniteur interactif

Les tableaux interactifs sont maintenant utilisés dans de nombreuses écoles.

Cette technologie permet de lire des fichiers audio et vidéo, ce qui rend inutile l’utilisation d’appareils supplémentaires tels que lecteurs DVD, téléviseurs, rétroprojecteurs, lecteurs CD ou MP3.

Ces appareils permettent également d’accéder à l’internet.

Pour plus d’informations sur l’utilisation des tableaux blancs interactifs et leurs avantages et inconvénients en classe, voir l’article du blog “Comment intégrer efficacement le tableau blanc interactif dans la classe”.

Récemment, le développement de formes modernes et interactives d’apprentissage s’oriente de plus en plus vers les tableaux blancs électroniques pour les enseignants et l’équipement des apprenants avec des appareils de travail plus simples et plus petits tels que les netbooks ou les tablettes.

Dans certaines universités et écoles, il est déjà possible d’accéder à tout moment aux résultats des travaux des étudiants sur ce sujet à partir d’un emplacement central afin de les intégrer dans la présentation sur le tableau blanc.

 

Étudiant à la tablette

De plus en plus d’étudiants travaillent désormais sur des appareils numériques

L’apprentissage en ligne moderne est capable d’intégrer divers appareils terminaux (smartphones, tablettes PC, ordinateurs portables ou lecteurs MP3) dans le processus de visualisation. Presque tous les étudiants ont un de ces appareils.

C’est pourquoi certaines écoles participant au projet utilisent déjà avec succès le principe “Apportez votre propre appareil” (BYOD) : chaque élève qui dispose d’un appareil adapté l’apporte avec lui pour l’utiliser en classe. Les autres reçoivent des appareils du propre pool de l’école.

Le passage du tableau noir à l’écran tactile est l’expression du progrès humain. Comme tout nouveau développement technique, elle présente des avantages et des inconvénients. Afin de pouvoir utiliser le tableau noir interactif de manière judicieuse en classe, une formation complémentaire et du matériel pédagogique adapté doivent être disponibles.

En fin de compte, la technologie numérique n’est qu’un outil comme le tableau blanc. Un bon enseignement est dispensé par des enseignants qui savent utiliser les outils disponibles.

Les fiches d’entretien que vous avez réalisées devraient aider les élèves à le faire. L’enfant A présente ensuite l’enfant B et vice versa (par exemple : “Voici Amira, elle a 13 ans et vient de Syrie”).

En plus de l’utilisation d’un vocabulaire quotidien adapté à la situation, un autre effort mental est nécessaire : l’utilisation correcte des phénomènes grammaticaux déjà couverts.